APPROUVÉ PAR +50 000 FAMILLES

Avoir un état d’esprit de croissance : qu’est-ce que c’est ?

L’état d’esprit de croissance, ou growth mindset en anglais, est un concept de plus en plus populaire depuis quelques années. Mis en avant par la psychologue américaine Carol Dweck, l’état d’esprit de croissance est une mentalité axée sur le développement de son potentiel, la croyance en ses capacités et en leur amélioration, et centrée sur la notion d’apprentissage et de résilience. 

L’état d’esprit de croissance est un travail de tous les jours, et que l’on peut commencer dès le plus jeune âge

Découvrez dans cet article quelques conseils pour favoriser un état d’esprit de croissance chez votre enfant, et lui communiquer tous ses bénéfices ! 

 

état d'esprit de croissance

Les bienfaits de l’état d’esprit de croissance

Encourager votre enfant à adopter un état d’esprit de croissance revêt plusieurs bienfaits et avantages, qui l’accompagneront tout au long de sa vie.

  • Il développera sa capacité de résilience,
  • Il verra chaque défi comme une opportunité à relever et non un obstacle sur la route de ses rêves,
  • Il sera davantage en mesure d’évaluer les risques liés à chaque situation et de prendre des décisions éclairées,
  • Il se sentira responsable de ses actions et gagnera en maturité,
  • Il aura soif d’apprendre et de découvrir davantage,
  • Il gagnera une confiance en soi inégalée.

Comment inculquer un état d’esprit de croissance à votre enfant ?

Pratiquez la gratitude

C'est prouvé scientifiquement : pratiquer la gratitude régulièrement permet à notre cerveau de se concentrer sur le positif de nos vies, de passer les petits tracas du quotidien en arrière-plan et de re-concentrer notre énergie sur une vision optimiste et sereine.
La gratitude a montré qu’elle boostait notre productivité, notre humeur, et permettait de lutter contre les états dépressifs. 

La pratique de la gratitude a donc toute sa place pour favoriser un état d’esprit de croissance. Célébrer ses petites joies et ses succès, aussi minimes soient-ils, redonne un élan de motivation et aide notre cerveau à façonner son état d’esprit de croissance.

 

Le conseil de Pimagix : pour pratiquer la gratitude avec notre enfant, faites en une habitude ! Demandez-lui chaque soir 3 bonnes choses de sa journée. Ce petit rituel deviendra rapidement une habitude !

Travaillez leur sens de la responsabilité

Un enfant qui se sent responsable est plus à même de se motiver pour atteindre ses objectifs. En outre, sentir que son parent lui laisse la liberté de réaliser soi-même est un formidable levier pour forger son état d’esprit de croissance ! Il apprendra tout seul à s'améliorer, se tromper, et recommencer.

A contrario, un enfant à qui on laisse peu de responsabilités développera davantage de peur et de méfiance vis-à-vis de situations inconnues ou de compétences qu’il ne maîtrise pas encore. Sortir de sa zone de confort lui semblera dès lors difficile, et il ne saurait le faire sans l’aide ou le soutien de quelqu’un. 

Donner petit à petit davantage de responsabilité à votre enfant le guidera doucement vers son indépendance, qu’il réclamera également avec l’âge. Cela est également un signe que vous lui faites confiance : ce qui renforcera alors sa confiance en soi !

Encouragez sa curiosité

Être curieux, c’est aller au-delà sa peur, de ses appréhensions ou de ses idées reçues pour découvrir plus, apprendre quelque chose de nouveau, et étendre les limites de sa zone de confort.

Un enfant curieux est un enfant à l’aise avec l’inconnu et l’inconfort : ce qui est une bonne chose ! En effet, développer et encourager sa curiosité va inciter votre enfant à découvrir ses passions et à les poursuivre. Cela l’encouragera par ailleurs à apprendre de zéro de nouvelles compétences, qui renforceront la neuroplasticité de son cerveau, et dès lors sa capacité d’adaptation.
Enfin, un enfant curieux et ouvert sur le monde sera demain un adulte ouvert d’esprit, tolérant et ouvert aux autres.

Suggestion : Les meilleurs cadeaux à offrir à vos préados

Apprenez-lui à se détacher du regard des autres

Le regard des autres peut être un véritable fléau pour notre état d’esprit de croissance. C’est souvent dès la fin de l’enfance et avec la préadolescence que la peur du regard des autres, et surtout de leur jugement, se développe. Ce regard extérieur sur nos choix, nos pensées ou nos actions fait peur, à un moment de la vie où la validation d’autrui semble essentielle pour se construire. 

Pour apprendre à votre enfant à se détacher du regard des autres, vous pouvez lui poser ces questions dès qu’il se sent vulnérable à ce sujet : 

  • est-ce que l’avis des autres compte pour que tu prennes cette décision ?
  • que va-t-il se passer si tes copains ne sont pas d’accord avec ce que tu veux faire ?
  • est-ce que tu serais triste si tu suivais l’avis des autres et pas le tien ?
  • si tu leur explique ton avis, penses-tu qu’ils le comprendront ?

En lui posant ces questions, vous l’amènerez à remettre en question l’importance du regard des autres par rapport à ses choix et ses envies. Petit à petit, il prendra conscience que l’avis qui compte le plus… est le sien ! 

Suivez avec lui ses progrès

Suivre ses progrès et analyser ses échecs ou succès fait partie intégrante de la construction de son état d’esprit de croissance. 

Célébrer les succès et aussi les échecs de votre enfant lui montrera tout le chemin déjà parcouru, mettra en avant ses forces, ses faiblesses, son potentiel et ses accomplissements. De plus, cela lui donnera la motivation et l’envie de continuer à tout mettre en œuvre pour réaliser ses rêves

 

 

Accompagner votre enfant pour construire un état d’esprit de croissance est un véritable cadeau que vous pouvez lui faire. En lui apprenant à voir la vie comme un éventail de possibilités et de moyens d’accomplir ses rêves, vous renforcerez sa confiance et son potentiel pour qu’il puisse devenir la personne qu’il rêve d’être !

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés