APPROUVÉ PAR +50 000 FAMILLES

Comment aider votre enfant à se forger ses propres opinions

Dès l’âge de 7 ans, votre enfant commencera à développer son esprit critique : il commencera à comprendre ce qu’il apprécie, et ce qu’il n’aime pas. C’est à ce même âge qu’il se posera de plus en plus de questions sur le monde qui l’entoure, sur la vie, et sur des aspects existentiels. Enfin, dès cet âge, votre enfant se rend compte qu’il est capable de prendre des décisions : et sa réflexion se développe autour de cet axe.

Pourtant, plus il grandit, et plus des influences extérieures peuvent venir perturber son esprit critique et sa capacité à se forger ses propres opinions. Au moment de la préadolescence par exemple, le regard des autres et la prise de conscience de soi rend les enfants plus influençables, moins à l’écoute de leurs envies et de leurs besoins.
Pour se forger ses propres opinions et écouter ses envies, il est possible en tant que parent d’appliquer certains conseils dès 3 ans. 

 

comment aider votre enfant à se forger ses propres opinions

Encouragez-le à poser des questions

Vous connaissez certainement l’adage : il n’y a pas de question bête. Et c’est avec cet état d’esprit que vous pouvez encourager votre enfant à poser des questions, et ainsi à stimuler sa curiosité. Également, inciter votre enfant à se questionner et à réfléchir à divers sujets contribuera à entretenir son ouverture d’esprit.
Même chez les plus jeunes, l’ouverture d’esprit est essentielle : elle renforce les capacités de socialisation, stimule l’apprentissage du langage et des manières en société, et booste la confiance en soi.

Pour encourager votre enfant à poser des questions, voici quelques conseils à suivre : 

  • demandez-lui s’il a des questions lorsque vous êtes en train de discuter sur un sujet précis.
  • validez son interrogation en lui disant “C’est une très bonne question”. Cela aide votre enfant à voir ses questionnements comme utiles et positifs.
  • demandez-lui son avis, pour qu’il en vienne de lui-même à se questionner sur certains sujets.

Le conseil de Pimagix : pour aller encore plus loin avec votre enfant, renforcez son esprit critique en répondant à ses questions… par une autre question. Par exemple, si votre enfant vous demande “Pourquoi je suis obligé d’aller à l’école ?”, répondez-lui “D’après toi, pourquoi va-t-on à l’école ?”. Cela l’incitera à réfléchir et à former une première opinion, dont vous pourrez discuter ensuite.

Faites-vous l’avocat du diable

Se forger sa propre opinion ne peut se faire que si votre enfant est exposé à divers points de vue et différentes informations. Bien que cela puisse être difficile, votre rôle en tant que parent est de jouer la carte de l’impartialité : soyez “l’avocat du diable”, et proposez toujours à votre enfant un point de vue différent pour l’inviter à remettre en question son avis, et à prendre du recul sur certains sujets. 

Cependant, si votre enfant vous demande votre avis sur un thème précis, il est vivement recommandé de partager votre opinion ! Attention néanmoins à préciser qu’il s’agit de votre point de vue. Cette précision aidera votre enfant à apprendre la distinction entre la subjectivité et l’objectivité, essentiel pour se forger ses propres opinions. 

Suggestion : Les meilleurs cadeaux à offrir à vos préados

Proposez le débat

Voilà un jeu qui mettra au défi vos enfants : organisez un débat ! Cherchez ensemble un sujet, ou choisissez-en un qui revient fréquemment dans vos discussions avec votre enfant. Il peut s’agir d’un sujet du quotidien (comme ranger sa chambre par exemple), ou un sujet d’actualité dont il a entendu parler. 

Maintenant que le thème de votre débat est défini, choisissez votre camp : pour, ou contre ! Ensuite, chaque camp devra écrire 3 arguments pour défendre son point de vue. 

L’avantage du débat est qu’il peut être ludique et amener à des conversations enrichissantes. Dès l’âge de 7 ans, ce petit jeu en famille sera facile à mettre en place et plaira au plus grand nombre ! 

Favorisez son empathie

L’empathie est le fait de réussir à se mettre à la place de quelqu’un et à imaginer son ressenti et ses émotions en fonction de sa situation. Pour aider votre enfant à développer son esprit critique et à formuler ses propres opinions, il est important de favoriser son empathie. Le fait de réussir à se mettre à la place d’autrui développe la comparaison de points de vue, de situations, et aide à développer une vision plus objective de certaines situations

Cassez les stéréotypes

Les stéréotypes sont le plus grand ennemi pour se forger ses propres opinions ! Et dès notre plus tendre enfance, nous emmagasinons dans notre esprit des préjugés, clichés et stéréotypes en tous genres. En plus de nous inculquer des vérités fausses et des attentes irréalistes en tête, ces stéréotypes peuvent attaquer notre confiance en soi et nous empêcher de réaliser notre plein potentiel. 

C’est pour cela que vous pouvez dès maintenant confronter votre enfant à certains stéréotypes, et l’amener à réfléchir dessus. Ainsi, au fur et à mesure, il prendra le temps nécessaire pour se poser les bonnes questions, adopter le recul adéquat pour évaluer chaque cliché ou stéréotype qu’il pourra entendre, et décider lui-même de ce qui est bon à prendre. 

 

 

Forger sa propre opinion est un travail de longue haleine : il faut pouvoir se détacher du regard des autres, confronter les points de vue et aussi, parfois… accepter d’avoir tort. Néanmoins, construire son esprit critique donnera l’opportunité à votre enfant de gagner en confiance en soi, en maturité et de devenir un être qui se connaît suffisamment bien pour assumer ses prises de positions !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés