APPROUVÉ PAR +50 000 FAMILLES

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle, et comment la développer chez son enfant ?

Sur les dernières années, on constate de plus en plus d’enfants dès l’âge de 3 ans, expérimenter des signes de souffrance psychologique. On diagnostique parfois même des symptômes d’anxiété et de dépression. Ces troubles psychologiques peuvent être très graves : mais alors, pourquoi les enfants en sont-ils victimes de plus en plus tôt ?
La réponse est simple : l’intelligence émotionnelle. L’intelligence émotionnelle est le mécanisme par lequel notre réflexion et notre rationalité prennent le dessus. En cultivant l’intelligence émotionnelle, il est plus facile de réguler ses émotions, mais aussi de les accepter. On apprend également à savoir les gérer au quotidien.

Il a été prouvé que l’apprentissage de l’intelligence émotionnelle chez les enfants leur permet de gagner en confiance en soi, réduit le stress et l’anxiété, et développe les capacités sociales

Vous vous demandez sûrement comment cultiver l’intelligence émotionnelle chez votre enfant : que dire ? Quels jeux proposer ? Comment aborder la thématique d’une manière pédagogique ?

Pas de panique : chez Pimagix, l’intelligence émotionnelle, on adore en parler ! Dans cet article, nous vous proposons 5 moyens de développer l’intelligence émotionnelle de votre enfant et de l'aider à mieux comprendre ses émotions ! 

 

l'intelligence émotionnelle chez les enfants


5 moyens de développer l’intelligence émotionnelle chez nos enfants

Utiliser des cartes d’émotions

Chez les plus petits ou pour les enfants qui ont des difficultés de communication, les cartes d’émotions sont un moyen très utile de mettre des mots sur ce que l’on ressent. En effet, elles servent aux enfants à montrer rapidement et facilement comment ils se sentent. Et pour autant, ils n'ont pas à expliquer verbalement leur état émotionnel.

En plus de revêtir une véritable utilité pour développer l’intelligence émotionnelle de votre enfant, il s'agit également d’une belle activité à réaliser. Après tout, pourquoi ne pas décider de prendre le temps de créer soi-même ses propres cartes d’émotions ?

De cette manière, votre enfant se sentira vraiment plus enclin à utiliser les cartes d’émotions quand le moment viendra. Encouragez-le à choisir les émotions qu’il souhaite représenter sur les cartes, à les dessiner, et à en discuter pendant tout le processus de création. 

Le conseil de Pimagix : pour habituer votre enfant à utiliser les cartes d’émotions, faites-en un rituel quotidien. Par exemple, au petit-déjeuner, demandez-lui sa météo intérieure pour la journée ! Dès que le rituel sera installé, il prendra rapidement le réflexe d’utiliser ses cartes d’émotions.

Trouvez ensemble un moyen de gestion des émotions fortes

Une méthode très efficace pour construire l’intelligence émotionnelle de votre enfant est de l’inclure dans ce processus. Après tout, il est sûrement le premier à subir ses moments de stress, de peur, d’incompréhension de ses propres sentiments !

Ainsi, la prochaine fois que votre enfant se sentira submergé par la tristesse, la colère, l’incompréhension ou toute émotion particulièrement difficile à gérer, parlez-en. Ensuite, construisez ensemble son propre moyen de gestion des émotions.

Ce moyen sera forcément différent d’un enfant à l’autre. Certains auront besoin de se dépenser pour relâcher la pression, d’autres préféreront privilégier un moment calme. Il peut aussi être important de choisir un endroit de la maison qui sera dédié à la gestion de ses grandes émotions : pourquoi pas sa chambre, ou la salle de jeux. Dans cette pièce, votre enfant aura le droit de gérer ses émotions comme vous l’avez conclu avec lui selon son moyen de gestion : mais pas ailleurs dans la maison !

Cela lui apprendra à gérer ses émotions, sans les cacher, mais à mieux les réguler.

Parlez des émotions de leurs copains (pour apprendre à mieux reconnaître les leurs)

Pour apprendre à mettre des mots sur les émotions qu’il ressent ou à reconnaître comment s’expriment certaines émotions, vous pouvez lui poser des questions sur ses copains ou ses copines !
Par exemple, s’il vous raconte une histoire qui s’est passée à l’école, posez-lui des questions : 

  • et qu’est-ce que ton copain a ressenti ?
  • et toi, tu penses que tu aurais réagi comment à sa place ?
  • est-ce que tu penses que ta copine était triste/en colère/effrayée ?
  • pourquoi tu penses que ton copain a réagi de cette manière ?

En plus de lui apprendre à construire son intelligence émotionnelle, ce petit exercice montrera que vous vous intéressez à ce qu’il vous raconte, et l’entraîne à développer son empathie : ce qui fait également partie d’une bonne intelligence émotionnelle !

Apprenez-lui à équilibrer ses émotions

Pour chaque émotion négative que votre enfant peut ressentir, il existe toujours une émotion positive pour contrebalancer. Apprenez-lui, au fil des émotions qu’il pourra exprimer, à reconnaître les émotions positives qui pourraient venir équilibrer son état émotionnel du moment.
Par exemple : s’il se sent stressé, l’émotion positive serait d’être serein, calme. Apprenez-lui à reconnaître les émotions positives, et surtout quels gestes peuvent être faits dès maintenant pour qu’il ressente cette émotion positive le plus rapidement possible !

Pour se calmer après un gros épisode de stress, vous pouvez par exemple lui proposer un temps calme de 15 minutes, ou une petite méditation guidée à faire à deux.
Vous pouvez également lui offrir un de nos Magami, pour l'accompagner à développer d'autant plus la gestion de ses émotions ! 

Lui poser des questions qui mènent à la réflexion

Lorsque votre enfant vous raconte sa journée à l’école ou vous parle de son dernier jeu, n’hésitez pas à lui poser des questions qui le mèneront sur la voie de la réflexion sur sa propre intelligence émotionnelle. Il s'agit du même type de questions que vous lui posez concernant les émotions de ses copains… mais cette fois-ci, au sujet des siennes.
Cet exercice peut être un peu plus compliqué, car il est plus facile de parler des autres que de parler de soi : y compris pour votre enfant ! Suggérez-lui d’utiliser ses cartes des émotions pour l’aider à identifier et communiquer les émotions ressenties pendant sa journée d’école. Au fil du temps, cela deviendra instinctif !

 

Le conseil de Pimagix : essayez le plus possible de ne pas proposer vos propres émotions. En effet, il pourrait interpréter cela comme “la réponse à adopter” ! Évitez donc les phrases comme “moi, je me serais senti(e) comme ça” ou “moi, j’aurais aimé ressentir cette émotion à ce moment-là”. 

 

 

L’intelligence émotionnelle se développe tout au long de la vie : mais des bases solides se forgent dès l’enfance. Cela peut même devenir un jeu ludique à faire en famille, et qui forgera le caractère de votre enfant !

1 commentaire

  • Je découvre et je trouve cela très intéressant 👍

    Le Paillard Hélène

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés